Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Civilisations antiques, grecques et romaines: actualités et découvertes

Les actualités du monde antique : découvertes archéologiques, parutions d'articles ou de livres expositions, actualités des musées, informations et médias sur les civilisations anciennes, grecques et romaines

Batellerie gallo-romaine. Pratiques régionales et influences maritimes méditerranéennes

Publié le 1 Décembre 2011 par Gellius in Actualité lecture

Vient de paraitre : Batellerie gallo-romaine. Pratiques régionales et influences maritimes méditerranéennes, aux éditions Errance/centre Camille Jullien

51PyAnTRXzL._SS500_.jpg

 

Les récentes découvertes d'épaves de barges fluviales gallo- romaines à Arles et à Lyon (place Tolozan et parc Saint- Georges), auxquelles s'ajoutent les épaves de Chalon-sur- Saône, ont non seulement attiré l'attention sur la batellerie fluviale et lacustre gallo-romaine mais aussi porté au premier plan des recherches sur le bassin rhodanien et le Midi de la Gaule jusque-là peu présents ou même totalement absents du débat.

Or les particularités de ces épaves renouvellent fondamentalement le sujet en montrant l'existence d'une tradition régionale Rhône-Saône mettant en lumière des influences maritimes méditerranéennes.

Dès lors, il devenait intéressant de confronter ces recherches sur le bassin fluvial Rhône-Saône et le Midi de la Gaule à celles menées sur l'Europe du Nord qui avaient monopolisé le débat sur la construction navale gallo-romaine. A partir de données provenant de l'arc rhénan (Allemagne, Pays-Bas) et du lac de Neuchâtel (Suisse), ces recherches avaient jusqu'alors mis en évidence l'existence des seuls groupes régionaux rhénan et alpin.

Il est aussi apparu enrichissant d'élargir le sujet de cet ouvrage à d'autres épaves, comme l'épave lagunaire de la Conque des Salins (étang de Thau, Hérault), encore peu connue, et celle du chaland de la Ljubljanica (Slovénie), de découverte plus ancienne, dont les caractéristiques s'inscrivent dans le cadre de la nouvelle problématique définie autour des notions de pratiques régionales et d'influences maritimes méditerranéennes.

C'est, au total, à un renouvellement complet du panorama de la construction navale et de la batellerie gallo- romaine que nous invite cet ouvrage. Richement illustré, il comporte de nombreuses contributions de spécialistes français et étrangers, qui remettent au premier plan les études sur la batellerie antique et montrent l'intérêt d'un domaine trop souvent considéré comme un genre mineur.

 

Lire un autre article sur la barge d'Arles remontée du Rhône en 2011.

Commenter cet article