Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Civilisations antiques, grecques et romaines: actualités et découvertes

Les actualités du monde antique : découvertes archéologiques, parutions d'articles ou de livres expositions, actualités des musées, informations et médias sur les civilisations anciennes, grecques et romaines

Découverte de la plus ancienne trace d'écriture européenne : une tablette mycénienne du XV-XIVème siècle

Publié le 2 Avril 2011 par Gellius in Découvertes archeologiques

La découverte d'une nouvelle tablette d'argile mycenienne vient de repousser de 150 ans l'apparition de l'écriture en Grèce, qui était jusque là attribuée aux tablettes de la Chambre Petsas à Mycènes.

 

Mesurant environ 5 x 7,5 cm, cette tablette , datée entre 1450 et 1350 avant JC est donc à ce jour la plus ancienne trace d'écriture d'Europe.

iklaina-tablet-24921474

Tablette découverte en Iklaina, en Grèce, aujourd'hui la plus ancienne trace d'écriture connue en Europe . Crédit: Christian Mundigler

 

Elle a été découverte l'été dernier lors des fouilles du site d' Iklaina, qui se trouve au milieu d'une oliveraie au sud-ouest de la Grèce. Iklaina date de la période mycénienne (1500-1100 avant JC environ), une époque célèbre pour ces sagas mythiques que la guerre de Troie. Elle a été l'une des capitales du célèbre roi Nestor, qui figure en bonne place dans l'Iliade d'Homère.

Les tablettes  d'argile mycéniennnes  étaient utilisées dans les palais pour enregistrer les propriétés d'Etat et les transactions. Ces tablettes sont écrites dans le système linéaire B , qui est plus ancien que l'alphabet. Il se compose d'environ 87 signes syllabiques.

 

linearb

 

 Système Linéaire B : les" voyelles" sont combinées à des "consonnes" : da-de-di...- source Ancient Script)

 

Ces signes évoquent des objets ou des produits de base et les tablettes sont pour la plupart des registres de propriété et de la comptabilité. Les archéologues étudient encore la tablette Iklaina, mais une analyse préliminaire donne à penser qu'elle pourrait décrire  une sorte de processus de fabrication.

 

"La face antérieure , un verbe se rapporte à procédés de fabrication», a déclaré Michael Cosmopoulos, directeur du projet archéologique Iklaina .  "Sur la face postérieure, il y a une liste de noms d'hommes associés à des  numéros.
Ces tablettes en argile crue n'étaient pas destinées à être conservées plus d'un an et, par conséquent n'ont jamais été cuites" a t'il dit. Elles n'ont pu se conserver  que si elles ont été accidentellement brûlées, ce qui est le cas de la tablette Iklaina.

Iklaina1Au cours des deux dernières années, la fouille archeologique d'Iklaina a mis en lumière des preuves de l'existence d'un des premiers palais mycénien daté entre 1450 et 1350 avant JC.  ayant une architecture élaborée, des murs massifs «cyclopéens" , des peintures murales colorées et un système de drainage en avance sur son temps ».

Ces pièces sont indicatives d'un grand centre, potentiellement une capitale .   
"Iklaina pourrait remettre en question ce que nous savons sur les origines des Etats dans la Grèce antique," dit Cosmopoulos  "Non seulement cette découverte repousse les origines de ces États d'au moins un siècle et demi, mais la tablette montre que l'alphabétisation et de la bureaucratie sont apparues plus tôt et sont plus répandues que ce que nous avions pensé jusqu'à maintenant. Nous avons encore beaucoup à apprendre sur le monde antique. "
Les fouilles sont financées par des subventions de la National Endowment for the Humanities, la National Geographic Society, l'Institut de la mer Égée Préhistoire, Université de Harvard, l'archéologie Pylos Fondation et le Centre for International Studies à UMSL.

 

 

Commenter cet article