Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Civilisations antiques, grecques et romaines: actualités et découvertes

Les actualités du monde antique : découvertes archéologiques, parutions d'articles ou de livres expositions, actualités des musées, informations et médias sur les civilisations anciennes, grecques et romaines

Fort romain de Vindolanda : de nouvelles découvertes et museographies

Publié le 13 Décembre 2010 par Gellius in Découvertes archeologiques

Rénovation du musée de l'armée romaine : mise en valeur des découvertes récentes du fort de Vindolanda

 Le fort militaire romain de Vindolanda  est situé au Nord de la Grande Bretagne. Il a été construit vers 85 ap JC et occupé jusqu'au IVème siècle par des troupes auxiliaires à proximité du mur d'Hadrien (photo Vindolanda trust) .

 

vindolanda1

 

 

Il fait l'objet de fouilles archéologiques  depuis plus d'une quarantaine d'année, mettant au jour à chaque campagne de fouilles annuelles d'impressionnantes découvertes compte-tenu des conditions exceptionnelles de conservation en milieu humides et anaérobie.

Ces collections comprennent ainsi de nombreux objets nous éclairant sur la vie quotidienne des militaires aux confins septentrionaux de l'empire romain. Parmi les découvertes rares en parfait état de conservation,  des pièces de cuir, de bois, de tissus, des cheveux et les célèbres tablettes d'écriture en bois.

 

Voir site : http://www.vindolanda.com

 

Vindolanda-006

 

 

Le musée de l'armée romaine fait l'objet d'un ambition programme de  rénovation.

 Afin de d'enrichir son contenu, le musée va mettre en valeur ses anciennes collections et présenter  à partir de ce printemps 2011 des collections exceptionnelles jamais présentées au grand public.

  vindolanda5Parmi les objets exceptionnels qui feront partie de ce musée rénové : 

 

Les tablettes de  Vindolanda

Ces célèbres tablettes de bois (près de 400 au total) , dont les textes ont été partiellement conservés, présentent des lettres personnelles, des listes d'approvisionnement,  et des rapports militaires. ... qui retraçent la vie quotidienne du camp d'une troupe auxiliaire (cohortes de Bataves commandées par Cerialis) au début du II eme siècle stationné au nord de la province de Britannia.

 

Pour en savoir plus : base de données en ligne sur les tablettes de Vindolanda.   

Roman writing tablets, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009

 

Une énorme collection de chaussures et d'objets en cuir

La collection de chaussures en cuir  de Vindolanda  est impresionnante : chaussures d'enfants, de femmes , de militaires, couvrant la "mode" sur quatre siècles . Plus de 6 000 pièces de cuir ont été trouvées sur le site.

Le nouveau musée présentera sur un mur entier cette collection de chaussures romaines dont beaucoup d'exemplaires n'ont jamais été présentés au public.

 

Chaussures civiles (photo  © Stephen Bartlett) :

 

Roman leather shoes, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009

 

Chaussures militaires de type calcei (photo  © Stephen Bartlett):

Roman shoes, Roman Army Museum, Britain 2009-1

 

Parmis les autres objets en cuirs présentés, trois tentes militaires  romaines et un chamfrein complet de cheval : pièce originale et reconstitution (photo  © Stephen Bartlett) :

Chamfron, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009 

Les objets en bois

La collection d'objets en bois comprends des outils complets :

  - une truelle complète, avec son manche et sa lame en métal

- un marteau avec son manche

- un essieu de chariot entier

- des pelles avec le manche rouge

- un porte aiguille avec des aiguilles de couture rangées à l'intérieur

- un peigne en bois dans un étui en cuir ...

 

Peignes de bois  (photo  © Stephen Bartlett):

Roman wood combs, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009

 

Brosse en poil de porc  (photo  © Stephen Bartlett):

Roman Pig Bristle Brush, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009-1

 

Les tissus et fibres textiles

Parmi les nombreux fragments de tissus trouvés sur le site, seront présentés des objets rares  notamment : 
- Une perruque de femme, une crête de casque de centurions fabriqués à partir des fibres végétale d'une espèce locale de mousse ("hairmoss").

- Une résille très fine pour la coiffure de femmes sera également présentée.

 

Perruque fabriquée à partir de mousses  (photo  © Stephen Bartlett):

Female Hair Moss Roman wig, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009

 

Fragments de tissus de Vindolanda (photo  © Stephen Bartlett):

Roman Mesh Clothing, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009

 

Fonds de paniers en osier  (photo  © Stephen Bartlett):

Roman woven basket fragments, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009

 

 Autres objets :

- un fragment de bol peint en verre fabriqué de Cologne et importé à Vindolanda dans un parfait état de conservation, représentant un combat de gladiateurs  (secutor contre rétiaire) - photo Vindolanda trust: 

 vindolanda3-une caisse pleine de sigillée constituant un service de table en parfait état (trouvée dans un fossé, surement une livraison qui n'est pas parvenu à destination)

 

 -des pièces de monnaies

 

- des bijoux 'credit photo Vindolanda trust)vindolanda6

 

- des collections lapidaires : autel à Jupiter de Doliché, petit autel chétien du IV eme siècle ,  (photo  © Stephen Bartlett)...

Inscriptions and reliefs, Vindolanda Archaeological Site, Britain 2009-1

 

Résultats des fouille archeologiques 2010 : Meurtre au IV siècle dans le camp militaire romain de Vindolanda? 

 

Une victime enterrée à la hâte

Le corps d’une fillette vient d’être découvert dans un baraquement du fort romain de Vindolanda lors de la campagne de fouille 2010. Enterrer des corps dans l’enceinte d’un fort était strictement interdit à l’époque romaine, ce qui laisse supposer aux archéologues, transformés en détectives pour la circonstance, que l’enfant a été tuée clandestinement et son corps, enterré à la hâte pour ne pas éveiller les soupçons.

Un squelette partiel au crâne abîmé, recroquevillé dans une tombe rudimentaire. Voici ce qu’ont trouvé les archéologues dans les ruines du fort romain de Vindolanda.  

La victime  est une fillette âgée de 8 à 10 ans qui semble avoir été ligotée avant d’être tuée . Son corps a été enterré hâtivement sous le plancher du baraquement militaire. Il devait être impossible au meurtrier de sortir sans risque le corps en dehors du fort. Le meurtre aurait été commis vers 250 après JC.

 

Enquête sur le meurtre d’une fillette au IVe siècle après JC

Dans l'attente des résultats des études scientifiques en cours, toutes les supputations sont permises sur les causes de ce meurtre commis problablement par un militaire romain.  

Toutefois, cette découverte  présente d'étranges similitudes avec  une une autre "affaire" . Le grand père du Docteur A. Birley, responsable actuel des fouilles de Vindolanda, avait découvert en 1930  deux squelettes qui avaient été trouvés près du site à Housesteads. Ces personnes avaient été « victimes de meurtre par personne inconnue peu avant l’an 367 »selon le medecin légiste de l'époque. Les corps des victimes avaient été retrouvés sous le plancher d’une habitation  civile. L’une des victimes avait une lame de couteau plantée entre ses côtes.

Le corps de la jeune victime de Vindolanda a été transporté à l’université de Durham. L’autopsie va être pratiquée afin de déterminer les causes exactes de la mort.

 

Pour en savoir plus sur les fouilles archéologiques et l'histoire du fort et la vie quotidienne à  Vindolanda à l'aube du II ème siècle , voir l'excellent reportage diffusé par France 5 sur les "Légionnaires de Rome" :

 

L'empire romain - Légionnaire de Rome - partie 1/3  

L'empire romain -Légionnaire de Rome - partie 2/3

L'empire romain-Légionnaire de Rome -partie 3/3 .

 

 

Commenter cet article