Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Civilisations antiques, grecques et romaines: actualités et découvertes

Les actualités du monde antique : découvertes archéologiques, parutions d'articles ou de livres expositions, actualités des musées, informations et médias sur les civilisations anciennes, grecques et romaines

Articles avec #l'archeo-site web du mois catégorie

Les ateliers de lutherie antique gauloise, grecque et romaine : Tri Nox Samoni

Publié le 3 Mai 2015 par Gellius dans L'archeo-site web du mois

Un beau moment de poésie au travers la vidéo d'un jeune artisan luthier breton , Benjamin Simao, qui a pour métier original la reconstitution d' instruments de musique antique à cordes et à vent, qu'il s'agisse par exemple de la lyre gauloise, de l'aulos ou de la pandoura grecque, et de la flûte de pan gallo-romaine découverte à Alesia ....

Si vous avez en projet la reconstitution d'un bel instrument de musique antique, n’hésitez pas à le contacter, ses prix prix sont tout à fait abordables pour des instruments de grande qualité et fabriqués avec passion .

Voir son site internet :

http://www.trinoxsamoni-lutherie.fr/

 

Bon vent Benjamin,  nous te souhaitons de réussir dans ta belle entreprise musicale antique ! 

 

commentaires

Vieux-la-Romaine en 3D : l’époque antique comme si vous y étiez !

Publié le 20 Février 2015 par Service archéologie - Conseil général du Calvados dans L'archeo-site web du mois

A vieux la Romaine, l'antique Aregenua , à une dizaine de minute au sud de Caen, un musée archéologique est consacré depuis 2002 au site antique.

Aujourdhui, à l'aide des nouvelles technologies 3D, le musée nous présente le fruit de son travail :

Vieux-la-Romaine en 3D : l’époque antique comme si vous y étiez !

Inédit : plongez au cœur du quotidien des Gallo-romains de Vieux-la-Romaine !
Deux habitations, la Maison au Grand Péristyle et la Maison à la Cour en U, ouvrent leurs portes grâce au 3D tandis que la fouille du forum antique, débutée en 2007, se dévoile à travers une visite panoramique à
360°.

Vue d’une partie des vestiges des bâtiments administratifs du forum gallo-romain d' Aregenua en cours de fouille (© Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Vue d’une partie des vestiges des bâtiments administratifs du forum gallo-romain d' Aregenua en cours de fouille (© Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Fruit de la collaboration des archéologues du département du Calvados avec les studios graphiques Imag-in-ere et Commedia, les visites virtuelles en 3D proposées sur le site www.vieuxlaromaine.fr utilisent les dernières avancées des recherches archéologiques.

Vue aérienne de la ville à l’époque gallo-romaine, restitutions 3D et photographies panoramiques des sites archéologiques font ainsi voyager entre hier et aujourd’hui.

Restitution virtuelle du jardin de la magnifique villa gallo-romaine dite  "au Grand Péristyle ", datant du Ier au Vème siècle (© Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Restitution virtuelle du jardin de la magnifique villa gallo-romaine dite "au Grand Péristyle ", datant du Ier au Vème siècle (© Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Cette démarche, inaugurée avec la visite virtuelle du musée de Vieux-la-Romaine en 2012, tend à faire appréhender l’archéologie de manière ludique et dynamique. Il est désormais facile de parcourir en quelques clics les espaces extérieurs reconstitués de la luxueuse Maison au Grand Péristyle, d’explorer son jardin entouré d’une galerie ou de pénétrer dans la salle de réception au sol mosaïqué… A chaque étape, photos, dessins et plans complètent ces restitutions et nous éclairent sur le mode de vie des Gallo-romains.

Restitution virtuelle de la salle de réception de la Villa au Grand Péristyle et de son sol mosaïqué au IIIe siècle (©Service archéologie – Conseil général du Calvados)i

Restitution virtuelle de la salle de réception de la Villa au Grand Péristyle et de son sol mosaïqué au IIIe siècle (©Service archéologie – Conseil général du Calvados)i

Au cours de leur visite, les internautes peuvent également participer à la réflexion des archéologues et se confronter aux deux hypothèses de restitution de la Maison à la Cour en U, habitation gallo-romaine plus modeste, située à la périphérie de la ville.

Restitution virtuelle de la cour (hypothèse citerne centrale) de la Villa gallo-romaine à la Cour en U (©Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Restitution virtuelle de la cour (hypothèse citerne centrale) de la Villa gallo-romaine à la Cour en U (©Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Restitution virtuelle de la cour (hypothèse cave centrale) de la Villa à la Cour en U (©Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Restitution virtuelle de la cour (hypothèse cave centrale) de la Villa à la Cour en U (©Service archéologie – Conseil général du Calvados)

Enfin, à travers des balades panoramiques à 360°, ils sont invités à plonger au cœur du chantier de fouille du forum et à profiter de la récente restauration des vestiges de la Maison à la Cour en U.

En pratique

Rendez-vous sur

Vieux-la-Romaine en 3D : l’époque antique comme si vous y étiez !

Zoom sur le musée et les sites archéologiques de Vieux-la-Romaine

Vieux-la-Romaine, situé à une dizaine de minutes au sud de Caen, est un lieu unique en Basse-Normandie, où les visiteurs passionnés par l’Antiquité ou simplement curieux, peuvent découvrir ce qu’était une ville gallo-romaine. Au fil de la visite dans le musée, au gré des promenades sur les sites restaurés ou en cours de fouille, se révèlent les vestiges archéologiques de l’antique capitale d’Aregenua.

Musée et sites archéologiques de Vieux-la-Romaine

13 chemin Haussé – 14930 VIEUX

02.31.71.10.20

commentaires

Visite virtuelle de l'oppidum gaulois de Corent (Puy de Dôme)

Publié le 19 Septembre 2011 par Gellius dans L'archeo-site web du mois

A voir absolument, le très beau site internet du Conseil Général du Puy de Dome, nous présentant en 3D la reconstitution de l'oppidum  de Corent , situé à une quinzaine de km au sud de Clermont Ferrand.

http://com.cg63.fr/com/Corent/

 corent3D

L'oppidum de Corent en 3 D ( copyright court-jus production)

Au premier siècle avant notre ère, il est le siège d'une grande ville gauloise : un oppidum vaste de plusieurs dizaines d'hectares, dont l'importance est signalée par la présence de milliers de monnaies et de tessons d'amphores à vin importées d'Italie.

Les fouilles menées depuis 2001 se concentrent sur le centre de l'agglomération, occupé par un vaste sanctuaire environné de quartiers d'habitat. L'ampleur des vestiges et la richesse des objets retrouvés identifient le site de Corent à la capitale politique et économique du peuple arverne avant la conquête romaine.

Les places, quartiers d'habitation ou commerciaux et les édifices publics repérés aux abords du temple laissent entrevoir un schéma d'urbanisme très élaboré pour cet oppidum.

Sans-titre-1.jpg

Corent : Le trophée militaire en cours de fouille (casque, épée, cotte de mailles et boucliers) Photo Y. Lecuyer 

Aujourd'hui, le site internet du Conseil Général nous propose propose de nous retrouver immergés au coeur de cette ville, en nous promenant à notre guise dans les différentes parties de la ville et découvrant des scènes reconstituées de la vie quotidienne en 80 avant JC . Point central de la visite, le sanctuaire s'ouvre à vous dans les moindres détails. Cette oeuvre autant ludique que pédagogique est le fruit d'un travail de reconstitution scientifique de très longue haleine : ses producteurs travaillent dessus depuis plus de 10 ans, en étroite collaboration avec les archéologues.

Ce travail permet de découvrir un haut degré de la civilisation gauloise, bien loin des clichés historiques, depuis plusieurs décennies en contact avec les civilisations grecque et romaine.

 

LogoOrangePour en savoir plus sur les fouilles de l'oppidum de Corent, vous pouvez:

- consulter l'ensemble de la documentation (rapport de fouilles et articles) sur le site du Laboratoire du LUERN , dirigé par Matthieu Poux, professeur d'archéologie à Lyon 2.

- aller voir la courte exposition du 24 septembre au 30 septembre 2011 au musée départemental de la céramique de Lezoux : voir dossier complet de présentation  et infos pratiques.

- Commander  en ligne le nouvel ouvrage de M. Poux aux editions Errance, paru en mai 2011 : Corent, voyage au coeur d'une ville gauloise :

catalogue

commentaires

Carte de Peutinger interactive : itinéraire sur les voies romaines

Publié le 5 Septembre 2011 par Gellius dans L'archeo-site web du mois

L'historien néerlandais René Vooburg, archiviste à la bibliothèque de la Haye, vient de mettre en ligne un planificateur d'itinéraire numérique basé sur célèbre la Table de Peutinger, copie du XIIIe siècle d'une ancienne carte romaine où figurent les routes et les étapes et villes principales de l'Empire romain. 

A partir de la saisie simple du point de départ et d'arrivée (en 5 langues européennes et/ou en latin), il est ainsi possible de voyager à la fois dans le temps et dans l'espace, sur les voies antiques géoréférencées.

http://www.omnesviae.org/fr/

 

peuntinger voorburg

La Table de Peutinger, connue aussi sous le nom de «Carte des étapes de Castorius » ou de « Table Théodosienne », est une copie réalisée vers 1265 par des moines de Colmar, d'une carte romaine réalisée vers 350, elle-même probablement la copie remise à jour d'une grande carte du monde peinte sur le portique d'Agrippa à Rome vers 12 de notre ère, où figurent les routes et les villes principales de l'Empire romain.

La Table qui réprésente l'Empire romain est composée de 11 parchemins conservés ; un douzième étant perdu. Ceux-ci sont assemblés pour former une bande de 6,82 m sur 0,34 m. Elle montre 200 000 km de voies romaines, mais aussi l'emplacement de villes et des points remarquables des paysages.

Il ne s'agit toutefois pas d'une cartographie fidèle à la réalité, mais plutôt de la première représentation schématique d'un réseau d'infrastructures avec ses points d'étapes , des repères et des distances précises en miles romains, à la manière d'un plan de métro actuel.  

On y voit les principales routes du service de poste impérial, ou cursus publicus, et cela permettait au voyageur de repérer assez aisément les étapes, de calculer les distances à parcourir et d'organiser son ravitaillement aux principaux lieux thermaux ou points d'eau.

 

peutinger original

      Extrait de la table originale de Peutinger sur parchemin du XIIIeme siècle représentant une partie de la Gaule

Voir également le site d'Euratlas qui présente la carte originale de l'ensemble de l'Empire romain :

http://www.euratlas.net/cartogra/peutinger/index_fr.html

 

viadomitia (2)

La Via Domitia, la plus ancienne voie de Gaule Romaine ( 118 avant JC) , à Ambrussum (34) - photo Gellius

commentaires

Alexandre le Grand et l'Orient

Publié le 21 Juillet 2011 par Gellius dans L'archeo-site web du mois

Un excellent site web réalisé par François-Xavier de Villemagne, qui s'apprête à publier sur les campagnes d'Alexandre en orient,  mérite le détour . 

Un site très bien documenté , synthétique et pédagogique, pour tous les passionnés l'aventure des campagnes d'Alexandre de la Perse à l'Inde à découvrir ! 

bandeau-haut-alexandre-fr

Au sommaire :

La personnalité d'Alexandre

  • Le caractère d’Alexandre
  • Le rôle d’Alexandre
  • L’entourage d’Alexandre
  • Alexandre et les femmes
  • Avatars d’Alexandre
  • Alexandre au cinéma

Alexandre le Grand et l'Orient

  • Au contact des Barbares
  • Orient et Occident
  • Hellénisation
  • La carte des conquêtes
  • L’armée
  • Les campagnes
  • Le camp d’Alexandre
  • Le fruit des conquêtes
  • Un Etat en création
  • Zones conquises
  • Peuples des confins
  • Colons Héllénistiques
  • Fondations de cités
  • Alexandre le Grand à Jérusalem
Décadrachme de Porus (bataille d'Hydaspe -Inde - 326 avant JC) - British Museum 
  • Mythes et fantasmes
  • Les Perses et l'Inde
  • Au contact de L'inde 
  • Les sages indiens

L'aventure indienne

  • Le bout du monde
  • Géographie des confins
  • Campagne du Pendjab
  • De l’Indus à l’Hyphase, le fleuve ultime

 Issos

La bataille d'Issos (333 avant JC en Cicilie -Turquie) , victoire décisive d'Alexandre le Grand sur Darius III - Mosaïque de la maison de Faune à Pompeï  - photo Gellius

commentaires

Les guerriers de l'Age du Bronze grec : les myceniens (-1600 à -1100 av JC)

Publié le 23 Mars 2011 par Gellius dans L'archeo-site web du mois

La prospérité de la Grèce mycénienne repose sans doute sur les razzias qu’effectuent les guerriers mycéniens à l’étranger. Une de ces expéditions, dirigée contre la forteresse de Troie, va constituer la trame des poèmes homériques. Il est difficile de se fier aux récits - rapportés des siècles plus tard - des héros de l’époque troyenne pour obtenir des renseignements précis sur l’époque mycénienne, mais les données archéologiques montrent que les guerriers mycéniens étaient bien équipés en armes, en armures et en chars.

Selon certaines chroniques hittites d’Asie Mineure, les Egéens seraient souvent venus perturber la vie des régions côtières.

Voir article sur la "guerre de Troie a t'elle eu lieu" ?

 

Les guerriers myceniens étaient très bien équipés pour leur époque, et devait bénéficier d'avantage technique et militaire sur nombre de leur voisins. Il maitrisait la construction de fortresses imprenables , l'art du siège, disposait de marine de guerre, de cavalerie, de chars de guerres et d'une grande variété d'équipements individuels reflets d'une armée très bien organisée .

difendale2-dendratomb12Ci-contre l'armure issue de la tombe n° 12  d'un aristocrate mycenien  à

Boar tusk helmet from Athens frankfl

Dendra ( XIIIe siècle av JC - photo: Dipenddale ) . Cet équipement militaire comprend également un casque de cuir recouvert de dents de sanglier comme le modèle ci-contre exposé au musée d'Athenes photo: Frankfl), ainsi que des cnémides en bronze (protèges-tibia) .

Cet équipement passe pour être celui

d'un guerrier de char nécessitant une protection intégrale, mais sa reconstitution experimentale montre qu'elle offre en fait une grande mobilité permettant également son utilisation en combat d'infanterie (reconstitution M. Walpole- source LARP) .

Walpole

D'autres tenues plus légères figurant sur un vase mycénien du XIII ème siècle ont également fait l'objet d'une tentative de reconstitution par le LARP .Warrior Vase Medium(Mycenae c 1200BCE)WVase2

 

 

 

En parallèle de la parution le 20 mars 2011 d'un ouvrage aux éditions OSPREY consacré à l'archeologie de l'armée mycenienne, leurs auteurs , célèbres chercheurs  sur les militaires du monde antique A. Salimbeti et R. D'Amato , nous propose d'accéder à leurs recherches par un site très complet présentant les témoignages archéologiques des guerriers myceniens et de leurs équipements .

 

Vient de paraitre : " Les guerriers de l'âge du Bronze (Bronze age greek warrior)"

  9781849081955 Plus d'un siècle s'est écoulé depuis le dernier archéologue allemand Heinrich Schliemann découvre les trésors de l'âge du bronze  de Mycènes. Les riches objets décorés des tombes de guerriers,  a confirmé que l'épopée d'Homère L'Iliade a été basée sur des faits réels, et que les Achéens décrit dans ses poèmes ont probablement existés.

Grâce à une étude combinée de la tradition mythique, les découvertes archéologiques et les sources écrites, cet ouvrage explore l'évolution de la guerre dans le monde grec âge du bronze. Traitant des armes, des vêtements, casques, armures et le corps, il fournit un guide richement illustré aux guerriers qui ont brillé dans les pages du poème d'Homère pendant près de trois millénaires.

 

 

Pour le commander :

 http://astore.amazon.fr/civilisantiqu-21/detail/1849081956

 

Le site web associé à l'ouvrage présentant un vaste panorama des découvertes archéologiques sur les guerriers myceniens : achille2 

Contenu du site :

- les armures.

- les armes offensives.

- les boucliers.

- les casques .

- les chars et navires de guerre .

 

- tentative de reconstitution des heros de l'Illiade.

- peuples des mers, ennemis farouches des Egyptiens et des Hittites.

 

Astuce : pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, télécharger "google chrome" qui permet une assez bonne traduction de l'ensemble des sites en anglais ainsi qu'une navigation plus rapide.

 

 

commentaires

Augustonemetum : Clermond Ferrand antique en ligne

Publié le 24 Février 2011 par Gellius dans L'archeo-site web du mois

  Augustonemetum

 http://www.augustonemetum.fr/

 

La création de ce site Web sur la ville antique d'Augustonemetum a  pu voir le jour en début d'année 2010 grâce au soutien de Clermont Communauté.

Ce sont les résultats scientifiques inédits d'un projet collectif de recherche (PCR) engagé depuis 2005 et intitulé « Atlas topographique d'Augustonemetum », qui sont ici présentés au public et présente l'organisation de la ville du Ier av. J.-C. au VIe apr. J.-C.

 

Il s 'agit d'un site exemplaire par sa facilité de lecture, sa qualité pédagogique et  graphique. Ce site nous propose de très belles photographies des découvertes archéologiques, des croquis  et reconstitution en 3D permettant de découvrir Augustonemetum et la vie quotidienne de ses habitants. Il  présente à la fois :

 

- l'histoire du site et  la fondation de la ville associée

à la voie romained'Agrippa au début de l'empire romain

sous Auguste .

          La fondation

          La construction

          La voirie

          L'alimentation en eau

          Les quartiers résidentiels

          Les édifices publics

          Les lieux de culte suburbains

 

- la vie quotidienne de ses habitants :

Les activités artisanales

        Meunerie

        Les dépôts de fondeur

        Bois et cuir

        Métallurgie

        Boucherie et tabletterie

Poterie

La vaisselle

Les objets de tous les jours

L’alimentation

 

La nécropole de Martres-de-Veyre constitue un des joyaux de cette agglomération antique. On y a trouvé notamment la sépulture d'une femme gallo-romaine datant du début IIe siècle en parfait état de conservation, avec sa robe et bas de laine, ses chaussures de cuir sa chevelure,  ses bijoux (bracelets et fibules) et quelques offrandes et petits objets , présentés au musée Bargoin.  

 

  martres robemartres chaussuresmartres bas

  OutilcheveuxOutilcorbeilOutilbracelet

 source photos ci -contre: association "sites et patrimoine")

commentaires